Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Entreprises

Programme Match&Invest : Une chance pour les porteurs de projets

Programme Match&Invest : Une chance pour les porteurs de projets
Mardi 29 Septembre 2020 - Par admin

Les porteurs de projets et les start-up ont jusqu’au 30 septembre 2020 pour soumettre leurs dossiers dans le cadre de l’appel à candidature de la deuxième session du programme Match&Invest

 

Par M. Diao

 

Les initiateurs du programme Match&Invest, à savoir La StartupFactory, l’Union européenne et la Coopération allemande (GIZ) ont répondu favorablement aux doléances de plusieurs jeunes porteurs de projet n’ayant pas pu candidater dans les délais fixés par l’appel à candidatures relatif deuxième vague de start-up sélectionnées.

LaStartupFactory, basée à Casablanca, s’est résolument engagée dans le développement des startup à fort potentiel au Maroc et en Afrique en les aiguillant vers les attentes du marché. Le hub de l’innovation, implanté à Casablanca, œuvre également pour l’accélération de l’adoption par les grands groupes de technologies et méthodologies innovantes.

Au-delà de ce rappel, précisons qu’il a été décidé la prorogation de l’appel à candidatures jusqu’au 30 septembre 2020. Le programme Match& Invest, dont la vocation est l’identification et l’accompagnement des start-up marocaines, s’attèle à connecter cellesci à un réseau fédérant l'ensemble des business angels de l'écosystème national.

Rappelons que la première session du programme, placée sous le signe de la lutte contre la Covid-19, a fédéré 4 réseaux de business angels et 40 investisseurs. Cet événement a aussi à son actif 25 start-up sélectionnées et 600 identifiées.

A l’instar de la première, la seconde session cible les start-up proposant des solutions autour de 3 axes, notamment la santé, le citoyen et les entreprises. Concernant la santé, les projets doivent porter, entre autres, sur la prévention et la limitation de la propagation de la Covid-19, la gestion des flux des malades et le recensement des cas infectés et des besoins.

Pour ce qui est de l’axe afférent au citoyen, les solutions sont tenues de se rapporter à la livraison des vivres, la sensibilisation aux bonnes pratiques et la gestion de la mobilité de la population. Enfin, pour les entreprises, les projets recherchés doivent porter, entre autres, sur la facilitation du télétravail et la dématérialisation des process.

 

Paroles de pro : Ahmed Elazraq, directeur général de l’entreprise technologique GTEL
 «Plusieurs programmes dont celui de Match and Invest ont foisonné dans le contexte marqué par le coronavirus. Ces initiatives sont à saluer puisqu’elles visent à accompagner les porteurs de projet   et les start-up sur différents volets (montée en expertise, mentoring, mise en relation, financement, accès au marché, etc.). L’autre avantage des programmes récents est que ceux-ci ciblent des   secteurs qui se sont révélés être stratégiques pour le développement du pays. La pandémie qui a créé des besoins spécifiques sur les plans sanitaire, éducatif et digital, a élargi la fenêtre   d’opportunités de développement des start-up. Par exemple, l’enseignement à distance qui nécessite le déploiement de plateformes adaptées et de solutions innovantes est susceptible de devenir   une tendance de fond après la Covid-19. Les programmes d’accompagnement des porteurs de projet doivent être multipliés afin de renforcer le stock des start-up marocaines qui reste encore modeste» 
PME Actualités Marocaines Actualité Entreprises univers tpme

Partage RÉSEAUX SOCIAUX